blog different

...

15 janvier 2011

48 Oakley Street

Le départ de Tchou-Tchou et Love-Love est une balle à rebondissements multiples. Les histoires de famille, qui s'étalent sur internet et dans les tabloids anglais, les tristes nouvelles que j'ai de leur fille, les échos que me transmet ma mère des conversations téléphoniques avec les divers protagonistes. Depuis le 3 janvier, j'ai l'impression d'avoir un couvercle sur la tête. Et puis, quand je ne pense pas à eux, les larmes coulent pour Mademoiselle Chat qui, après dix-sept années et demie de vie commune vit ses derniers moments... [Lire la suite]
Posté par blogdifferent à 11:26 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 janvier 2011

La ballade de Tchou-Tchou et Love-Love

La raison pour laquelle je n'ai pas un très bon pressentiment concernant l'année qui débute, c'est que, la nuit dernière, un ami de très longue date s'est pendu.  Je voudrais trouver les mots qui rendent justice à ce couple. Comme s'ils n'échappaient pas totalement à toute description. Tchou-Tchou et Love-Love, c'est ainsi qu'ils s'adressaient l'un à l'autre. Trente-trois années d'un amour fusionnel sans faille. On dit que ces amours-là ne survivent pas longtemps. Mais Tchou-Tchou et Love-Love prenaient plaisir à faire mentir... [Lire la suite]
Posté par blogdifferent à 06:13 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 janvier 2011

Candle in the wind

Je dois dire que je n'ai pas un très bon pressentiment concernant cette nouvelle année 2011 qui commence avec fracas du mauvais côté. Peut-être parce que je suis malade non-stop, j'ai bien dit non-stop, depuis la mi-septembre. Ca a commencé par la coqueluche, que j'avais déjà eu étant enfant (alors que j'étais vaccinée) et, lorsque les maladies infantiles frappent à l'âge adulte, c'est toujours plus catastrophique. Alors avec mon asthme, je me suis fait quelques peurs bleues: ça commence comme une quinte de toux, ça finit en asphyxie,... [Lire la suite]
Posté par blogdifferent à 05:36 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 juin 2010

"We are ugly but we have the music"

J'ai été bien silencieuse ces derniers temps, je sais. Je n'avais pas trop le moral. Comme lorsque vous faites la cuisine et que le couteau qui coupe la tomate que vous venez de laver dérape sur votre doigt et vous entaille. Ca saigne un bon coup, mais on sait que ce n'est pas grave. C'est juste que, le temps que cela cicatrise, vous grimacez à chaque fois que quelque chose effleure votre entaille, même un souffle d'air les premiers jours. Ce dernier mois n'a été que petites blessures et vexations multiples. La seule chose qu'elles... [Lire la suite]
Posté par blogdifferent à 04:54 PM - - Commentaires [5] - Permalien [#]
15 juin 2009

Big Rabbit's Bad Mood

Il flotte, il flotte, il flotte, mes révisions n'avancent pas d'un iota, je suis crevée, découragée, démoralisée, la liste des choses à faire ne cesse de s'allonger... Je n'ai aucune envie de me précipiter à la BNF pour bosser... Bref, un bel exemple de météo maussade. J'ai découvert cette chanson de Lily Allen que je trouve relativement excellente et qui reflète bien mon humeur du jour...
Posté par blogdifferent à 01:05 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 août 2008

Les urgences sans le Docteur Ross

Aujourd'hui, j'ai posé un lapin à la mort. C'est la deuxième fois. La première, c'était en 1999. Je me lève tôt pour le scanner. Une routine depuis cette maladie tropicale du foie. C'est mon 5ème scanner, je connais la procédure par cœur. La force de l'habitude fait que je suis une patiente plutôt sereine à l'hôpital. Pas de problème pour me faire pomper 19 grands tubes de sang (mon record personnel), ni pour me laisser poser une perf', j'indique d'emblée à l'infirmière ma veine la plus solide. Au fil des années, les procédures... [Lire la suite]
Posté par blogdifferent à 09:27 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 août 2008

A fil tendu

Humeur du jour: "Ne pas parler de corde dans la maison d'un pendu" Source: Tarot de Marseille restauré par Alejandro Jodorowsky et Philippe Camoin. Comme je suis toujours malade, voire de plus en plus, et que j'ai passé la journée pliée en deux à bouffer des cachets anti-douleur, anti-spasmodiques et anti-nauséeux (parce que si j'avais la forme pour une fois, ce serait pas drôle, hein), demain matin je vais faire un scanner. Voilà donc mon départ pour Perpignan de samedi suspendu au verdict du médecin et à la... [Lire la suite]
Posté par blogdifferent à 09:23 PM - - Commentaires [6] - Permalien [#]
26 août 2008

Le temps de la Madrague

"On a rangé les vacances"Vous vous êtes peut-être demandés pourquoi mon dernier post s'intitulait "Blue Hotel". C'est parce que cette vieille chanson de Chris Isaak m'évoque toujours l'été en pente douce, les vacances de mon adolescence, les villages de pierres sèches comme Fitou, Treilles, à quelques kilomètres de Perpignan. De bons souvenirs. J'avais passé un été là-bas l'année de mes quatorze ans avec ma meilleure amie. Contrairement à d'autres vacances oubliées, je me souviens avec émotion et nostalgie de... [Lire la suite]
Posté par blogdifferent à 01:35 PM - - Commentaires [3] - Permalien [#]
09 mai 2008

Garbage In, Garbage Out

[C'est vrai qu'il est bien ce titre, et de circonstance] Après quelques jours de saine réflexion et un coup de fil de nature professionnelle ayant sérieusement regonflé ma bonne humeur et ma confiance en moi, j'ai décidé de faire la part des choses et de rendre à César ses conneries et à Blogdifferent ses humbles mérites. Non mais. Résultat, ça va très bien. Mais c'est gentil quand même, Sparlate, d'avoir voulu me remonter le moral. ^_^ Hier je suis allée au ciné avec Yannou et Alice voir "Deux jours à tuer". Dupontel y... [Lire la suite]
Posté par blogdifferent à 08:18 PM - - Commentaires [14] - Permalien [#]
05 mai 2008

L'existentialisme est un inhumanisme

Changement d'humeur. Je suis rentrée depuis moins de 48 heures et me voilà déjà rattrapée par la lourdeur de mes réalités ambiantes. Le bonheur de mon escapade aura été bien fugace. Il fait bon vivre dans la lande déserte où personne n'est là pour vous placarder sur le dos leurs quatre vérités (parce que les vôtres de quatre vérités, les gens les connaissent-ils vraiment, parviennent-ils seulement à les effleurer mentalement au-delà de leurs propres projections personnelles? C'est peu probable). Il y a des personnes dans mon... [Lire la suite]
Posté par blogdifferent à 07:17 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]